Accueil

Recherche

Login



Au cours de la dernière Assemblée Générale de CHAURAY AUTREMENT, le 15 avril 2009, le montant de l'adhésion annuelle pour l'année 2009 a été fixé à :

  • cotisation individuelle : 15 €
  • cotisation familiale : 20 €

 

 

Charte des services publics

Cette pétition a été initiée par Michel Vauzelle (président de la Region PACA, deputé à l'Assemblée Nationale et ancien Garde des Sceaux) pour le maintien du service public .

Si elle atteint 10 % du corps électoral ( soit 4, 4 millions de signatures , ce qui est énorme bien sur mais réalisable...) le gourvenement sera obligé de faire voter un referendum car cette obligation figure dans les textes de la constitution.

Vous prendrez connaissance du texte en suivant ce lien: > > > > http://www.referendum-servicespublics.com/charte.html

Si vous souhaitez signer cette pétition un mail vous sera envoyé après votre inscription et vous devrez confirmer votre signature...

Et bien sûr, si vous vous sentez solidaires de ce message, faites-le suivre...
 

 

La Charte des services publics

Proposition pour inscrire les services publics dans la Constitution

         « Le peuple français,
         « Considérant,
         « Que la conception et la mise en œuvre des services publics constituent une réalisation essentielle de la République française ;
         « Que la contribution des services publics aux principes des Droits de l’homme et de la souveraineté nationale est constitutive des valeurs de la République ;
         « Que les services publics sont le moyen de la réalisation de la devise républicaine de liberté, d’égalité et de fraternité ;
         « Que parmi les intérêts fondamentaux de la Nation figure la notion de solidarité nationale, garantie notamment par l’existence des services publics ;
         « Que le fonctionnement efficace des services publics doit donc être assuré fidèlement selon les principes de continuité du service, d’égalité d’accès pour tous les citoyens, de neutralité et de distribution équitable sur l’ensemble du territoire national ;
         « Que les services publics dans leur contenu doivent garantir les conditions de l’égalité républicaine dans les domaines vitaux pour tous les individus, en ce qui concerne l’accès à l’éducation, à la formation et à l’enseignement supérieur, à un système de santé de haute qualité sans discrimination de revenu ou de patrimoine, à un emploi et à un système de solidarité nationale assurant un niveau de vie compatible avec la dignité humaine, à un développement dynamique et solidaire de l’économie nationale, à la sécurité et à la justice indépendante dans la proximité, à l’information libre et aux moyens de communication physiques et numériques, à la capacité de déplacement sur l’ensemble du territoire national par des transports fiables et accessibles, à l’accès à l’eau et à l’énergie, à un aménagement responsable et durable des territoires et de l’environnement, à des collectivités territoriales assurant une démocratie de proximité et pleinement responsables et autonomes, à une culture libre dans sa création et accessible à tous dans sa diffusion, à l’accès aux pratiques sportives ;
         « Proclame :
         « Art. 1er –  Les services publics participent pleinement des principes et valeurs que le peuple reconnaît dans la République.

         « Art. 2 – Toute personne a le droit d’avoir accès aux services publics.

         « Art. 3 – Il revient à l’Etat d’assurer la mise à disposition pour tous les citoyens de services publics de qualité, et dans l’hypothèse de services publics transférés aux collectivités locales, d’assurer à ces dernières les ressources correspondant à l’exercice effectif de ces services et à leurs évolutions.

         « Art. 4 – Les principes essentiels des services publics reposent sur l’égal accès de tous les citoyens, l’égal accès sur l’ensemble du territoire, la continuité et la neutralité du service.

         « Art. 5 – La République française reconnaît et garantit les services publics de l’éducation nationale, de la formation, et de l’enseignement supérieur et de la recherche, de la santé et de l’hôpital, de la sécurité sociale, de l’emploi, de l’accompagnement économique et industriel, de la police, de la justice, de l’information et de l’accès aux moyens de communication physiques et numériques, de l’aménagement des territoires, de l’eau et de l’énergie, de la protection de l’environnement, des transports, de la démocratie de proximité assurée par les collectivités territoriales, de la création et la diffusion artistiques et culturelles, de la pratique des activités sportives..

         « Art. 6 – Le Gouvernement met en œuvre les politiques de son choix, dans le respect de la souveraineté nationale et de la charge des missions de service public qui lui sont confiées.

         « Art. 7 – La France s’inspire de son modèle républicain de services publics dans son action à vocation internationale et européenne. »

 

Voici l'article paru dans la Nouvelle République du 8 janvier 2009

Jean Louis MOYNIER, président de Chauray autrement, après avoir salué les participants, notamment Geneviève Gaillard, la Députée-maire de Niort et les élus de gauche de la communauté d'agglomération de Niort, ouvert le dîner débat.

Il a posé la question suivante : "Comment faire pour que les choix actuels de développement ne pénalisent pas nos enfants ?".

"Pour chaque nouveau projet, il faut non seulement penser au coût immédiat de réalisation et à son fonctionnement, mais aussi au coût de recyclage en fin de vie" a t-il indiqué. "On ne doit pas oublier les nuisances pour les riverains et les conséquences sur l'environnement. Depuis des années, nous revendiquons haut et fort notre attachement à ces principes. Nous espèrons que la majorité municipale actuelle concrétisera dans son programme ce concept de développement durable qu'elle a enfin adopté."

Geneviève Gaillard et Bernard Jourdain, conseiller municipal niortais, délégué à l'Agenda 21 et au bilan carbone, sont successivement intervenus sur les questions de la protection des ressources de la planète, sur la coopération Nord-Sud, sur la réduction de la pollution. Ils ont rappelé que pour le développement de notre société devienne durable, il faut qu'il soit pensé de façon globale. Cela permet aussi une action locale efficace. Ils ont ajouté que la réussite de l'Agenda 21 passe toujours par l'adhésion des personnes à qui il est destiné et doit se faire en étroite collaboration avec le personnel municipal.
Les élus ont exprimé leur volonté de réduire sur leur territoire les émissions de gaz carbonique. Des initiatives, qui ont la valeur de test, ont été lancées. Notamment, la navette à cheval en centre-ville et la gestion différenciée des espaces verts (plus d'herbicide ni engrais mais utilisation de la binette, plus d'arrosage systématique mais paillage des massifs, récupération des eaux de pluie). La gestion de l'eau et des énergies de tous les bâtiments, écoles, salles de sport, font partie des premières interventions de la Ville. Chaque intervenant a pu apporter sa contribution à un débat critique mais toujours constructif.

Guy Giraudon chef de file de l'opposition municipale, a justement précisé que le concept de développement durable qui est aujourd'hui sur toutes les lèvres, nécessitera que, du gouvernement aux responsables locaux, on concilie l'action économique avec des préoccupations sociales et environnementales.

 

Qui sommes nous ?

Historique :
L’aventure de CHAURAY AUTREMENT débute en 1995. Cette association de sensibilité de GAUCHE, s’est assigné pour objectif de créer un lieu de réflexion et d’échanges entre les habitants de CHAURAY, pour constituer une force de proposition.
Nous soutenons par nos actions les élus de l’opposition en mettant en avant nos valeurs : démocratie, solidarité et citoyenneté.

Elections municipales du 11 juin 1995 :
La liste CHAURAY AUTREMENT, ayant pour tête de liste CLAUDE LAVAULT obtenait 23.13 % des suffrages exprimés soit 3 sièges sur 27.
C’était une victoire, compte tenu que nous n’avions jusqu’alors que 2 élus : Claude LAVAULT et Bernard LANGLADE
Les 3 nouveaux élus : Claude LAVAULT, Jaqueline BREUILLAT et Gérard DOIDY vont travailler dans les commissions municipales.
Jacqueline sera élue membre du CCAS à l’issue d’un second tour de scrutin et au bénéfice de l’âge.
Le collectif qui s’était alors constitué autour de CLAUDE, a souhaité poursuivre le travail amorcé.
Une association de type Loi 1901 a été créée, le 6 décembre 1995 CHAURAY AUTREMENT.
Cette association de GAUCHE s’est assignée pour but :
- créer un lieu de réflexion et d’échanges entre les habitants de CHAURAY
- observer et analyser les besoins de la population en regard des projets et réalisations de la municipalité
- constituer une force de proposition
- informer régulièrement et autrement.
Elle s’est donnée pour Président : Dominique PERRONNET (jusqu’en 2001).
Trésorière : Nicole METOIS
Secrétaire : Louis TIGNON

Dès janvier 1996, paraissait le n° 1 de AUTREMENT DIT très connu également sous le pseudonyme « Le p’tit bleu».
En février 2009, soit 13 ans après, nous en sommes à la parution du numéro 35.

Des réunions avec nos voisins et amis de VOUILLE, AIFFRES, SAINT GELAIS, FRANCOIS, ECHIRE et NIORT intitulées « ENTRE GENS DE GAUCHE » se sont multipliées.
De là est née l’idée de se retrouver lors d’un premier BANQUET REPUBLICAIN, le 7 OCTOBRE 1997.

Elections municipales du 11 mars 2001 :
La liste de la GAUCHE LAIQUE et REPUBLICAINE emmenée par Dominique PERRONNET obtient 24.32 % des suffrages exprimés soit 3 sièges sur 27.
Les 3 élus dans l’opposition : Dominique PERRONNET, Christiane MAGRET et Guy GIRAUDON.

Les Présidents de CHAURAY AUTREMENT Jean Louis MOYNIER (2001 à 2004 et 2007-2009) et Denis HUET (2005 à 2007) vont travailler avec les élus pour faire avancer leurs idées d’une GAUCHE SOLIDAIRE, PARTICIPATIVE et CITOYENNE.

Elections municipales du 9 mars 2008 :
La liste CHAURAY ENSEMBLE AUTREMENT conduite par GUY GIRAUDON obtient 32.5 % des suffrages exprimés, soit 4 sièges sur 27.
Aujourd’hui les 4 élus n’appartenant pas à la majorité sont : Guy GIRAUDON, Béatrice DUMERAT, Dominique PERRONNET et Denis HUET.

 

Au cours de l'Assemblée Générale du 15 avril 2009, les adhérents ont renouvelé une partie du bureau.

Les 4 membres sortants :

  • Jacky LAVAULT (coordonnées),
  • Jean Louis MOYNIER (coordonnées),
  • Denis HUET (coordonnées),
  • Muriel HAREAU (coordonnées),

sont réélus à la majorité.

Lors de la réunion du bureau du 13 mai 2009, ont été élus :

  • Président : Gilles BAUDRIT (coordonnées),
  • Secrétaire : Anne SOLANS (coordonnées),
  • Trésorier : Irma KRUGER (coordonnées),

Sont membres de droit, les conseillers municipaux de la liste CHAURAY ENSEMBLE AUTREMENT:

  • Guy GIRAUDON (coordonnées),
  • Pascale BROUILLET (coordonnées),
  • Dominique PERRONNET (coordonées),
  • Béatrice DUMERAT (coordonnées),

Les autres membres sont :

  • Jean BOUCHET (coordonnées),
  • Patrice BRECHET (coordonnées),
  • Vincent DUCLOUX
  • Isabelle HAGNIER (coordonnées),
  • Bernard RIVIERE (coordonnées),
  • Denis VALADE (coordonnées),
  • Françoise VERGER (coordonnées),

Le responsable de la distribution du journal AUTREMENT DIT :

  • Serge BERNEAU (coordonnées).

Vous pouvez retrouver l'ensemble du bureau 2009/2010.

 
«DébutPréc11121314151617SuivantFin»

Page 15 de 17
 
Bannière