Accueil La Circulation

Recherche

Login



Le mal des Chauraisiens : La Circulation  (Octobre 2009)

« La circulation ne sera réglée à Chaban qu’avec un contournement Niort nord »

 

Cette phrase prononcée à la fin du dernier conseil municipal de la mandature, le mardi 5 février 2008, par Monsieur le maire montre bien qu’aucune réflexion n’a été engagée jusqu’à ce jour concernant la circulation dans la commune par la majorité actuelle. C’est même un signe fort d’abandon de toute volonté de rechercher d’autres solutions locales.

En quelques mots le maire « contourne » le problème. Il sait très bien que si un contournement voit le jour, ce ne sera pas avant 2020. Il est faux de dire, à l’occasion des élections municipales, que cette voie résoudra les problèmes de circulation dans la commune et en particulier à Chaban.

Il y a des années que les automobilistes venant quotidiennement d’autres communes telles que St Maxire , Echiré , St Gelais , François , traversent Chauray. Ces situations connues auraient déjà dû amener le maire et sa majorité à réfléchir sur des voies nouvelles de délestages.

On reconnaît volontiers que les voitures venant d’autres communes ne soient pas de la seule maîtrise du maire. Seulement, aujourd’hui à ces ennuis « circulatoires » s’ajoutent ceux des habitants de Chauray eux-mêmes. Habitants, bien sûr, qui ne sont en rien responsables de cette situation.
Avant de signer les permis de construire ou de lotir à en faire surchauffer la plume de son stylo, surtout ces derniers mois, le Maire, seul responsable, n’aurait pas dû mettre la charrue avant les boeufs.

A-t-il sciemment occulté la réflexion sur le tracé de voies nouvelles de circulation qui auraient rendu la vie quotidienne plus sûre ? Maintenant les solutions internes coûteront cher…

N’attendons pas un miracle du chimérique contournement nord de Niort.

C’est maintenant qu’il faut sauver ce qui peut l’être. Notre qualité de vie est primordiale.

Monsieur le Maire sentant le fort mécontentement qu’il a créé, va-t-il nous sortir de son chapeau, comme à son habitude avant le 9 mars, un remède améliorant la fluidité circulatoire.
Ne tombons pas dans ce panneau grossier. Mr le Maire avait la possibilité d’agir bien avant.

 

 
 
Bannière