Accueil Courrier des visiteurs

Recherche

Login



Courrier

LE TÉMOIGNAGE D’UN SPECTATEUR DU CONSEIL MUNICIPAL
CHAURAY 13 novembre 2017
Un Chauraisien nous a envoyé le texte ci-après.

Du rififi au Conseil Municipal de Chauray !

Ce lundi 13 novembre se tenait le Conseil Municipal de la ville de Chauray.

Séance ordinaire qui se déroulait dans un climat studieux et concentré jusqu’au moment où, Sylvie Musellec, adjointe chargée des affaires scolaires est interrompue par Elsa Belmontet,

élue de Chauray à venir sur la délibération concernant les rythmes scolaires.

Les dernières informations, en particulier, celles concernant le positionnement des Conseils d’école de Chauray n’étant parvenues aux élus que le vendredi soir,

les élus de l’opposition déclarent ce délai insuffisant pour consulter sérieusement les informations. Ils rappellent que, dans le règlement intérieur du Conseil Municipal,

les informations doivent parvenir aux élus 5 jours avant la date de la tenue du Conseil Municipal. Monsieur le Maire doit s’incliner devant le rappel au règlement,

règlement édicté par lui-même et abondera son positionnement légaliste lorsque Monsieur Compostel, responsable de la commission culturelle présentera

les nouveaux tarifs de location du Temple de Chauray pour les évènements culturels.

Ces deux points sont ainsi reportés à la séance du Conseil Municipal du mois de décembre.

Sur le fond, les trois élus de l’équipe minoritaire poursuivent le débat sur la question des rythmes scolaires. La municipalité, en réponse, a renvoyé au débat

dans les écoles de Chauray sur ce sujet. Rappelons que les rythmes scolaires sont passés à 4 jours et demi par semaine depuis 2 ans à Chauray

par application de la loi mise en place par l’ancien gouvernement socialiste.

Une enquête rédigée par la municipalité, qualifiée de biaisée par les élus d’opposition,

invitait les parents d’élèves à se positionner avec le choix entre : repasser à 4 jours avec une offre de garde périscolaire le mercredi,

ou rester à 4 jours et demi avec une prise en charge par les parents des coûts des activités périscolaires jusque-là pris en charge par la municipalité avec l’argument que,

les subventions de l’État seront, sinon supprimées, largement diminuées. Il semble que les trois Conseils d’école aient voté majoritairement pour l’option de la semaine de 4 jours.

Rappelons que les Conseils d’école sont constitués des enseignants, de représentants des parents et de représentants de la majorité de la municipalité.

Les élus ne disposant pas des résultats du sondage fait auprès des parents, Mariem Farjallah et Christian Loustaunau, élus de Chauray à venir, ont demandé

en séance communication de ces résultats.

La réponse de Monsieur le Maire fut assez peu précise : 50-50 pour 159 votants. Le débat est reporté à décembre pour une décision municipale qui ne laisse

pas de place au doute. Les parents jugeront !

 


 
Bannière